top of page

Comment trouver un emploi aux Antillesà  distance ? Interview d'une experte en RH

Comment trouver un emploi aux Antilles quand on vit ailleurs et qu'on veut (re)venir s'y installer ? Quelles techniques pour convaincre en entretien d'embauche alors qu'on ne vit pas sur place ? Est-ce-qu'on perd forcément en niveau de salaire quand on trouve un emploi aux Antilles par rapportà  la France hexagonale ou une autre destinations ? Quels conseils pour évoquer le sujet tabou de l'emploi aux Antilles : les prétentions salariales / Laà¯za Marie était invitée dans notre Caribexpat Live spécial "Retour aux Antilles : quelles stratégies gagnantes ?". Experte en ressources humaines depuis 12 ans, elle a répondu aux questions qui reviennent souvent quand on prépare son retour au pays aux Antilles. 


Qu'est-ce qu'un projet professionnel clair dans le cadre d'une stratégie gagnante de retour au pays aux Antilles ?


Le retour au pays est un projet de vie

Il y a plusieurs choses dans le retour. C'est un projet de vie. Il faut donc qu'on sente dans ses tripes que c'est le moment. Si on ne le ressent pas, on va subir le retour au pays aux Antilles. Dans mes Masterclasses, j'aborde le retour au pays aux Antilles de la manià¨re professionnelle (comment trouver un emploi aux Antilles) et aussi de la manià¨re personnelle avec un coach de vie. C'est important d'inclure la sphà¨re personnelle. Pourquoi ? Parce que quand on pense au retour au pays aux Antilles, on peutêtre seul, mais on peutêtre seul avec des enfants ou partir en couple. On peut se dire : €œDe toute manià¨re, je suis Antillais,àça va le faire€ même si on est en couple et qu'une des deux personnes du couple n'est pas antillais. Les gens sourient quand je disàça mais quelques fois, c'est la personne qui n'est pas native qui s'adapte le plus vite . Il ne faut pas s'arrêterà  se dire €œàça vaêtre simple€ ou €œje suis Antillais,àça va le faire€. Ce n'est pas forcément aussi simple queàça. Quand on est parti, il faut " se réacculturer". Je suis partieà  l'ge de 17 ans et demi, maintenant j'en ai 35.

Le marché du travail caché aux Antilles

De plus, on sait trà¨s bien qu'il y a ce fameux marché du travail caché aux Antilles. Il y a des offres d'emploi. Les personnes cherchent, mais elles n'y arrivent pas. En fait, toutes les offres ne sont pas forcément publiées. Certaines entreprises ont des offres qu'elles publient. D'autres ont des besoins mais se disent €œje ne vais pas réussirà  trouver ce profil là €. Elles avancent donc sur d'autres profils qui pour elles sont plus facilesà  recruter. Puis, par opportunité, parce qu'elles peuvent tomber sur un profil qui correspondà  une offre qu'elles avaient en tête, elles se disent : €œCe profil là  existe !€. Je suis vraiment là  pour connecter les entreprises qui sont aussi mes clients avec les personnes que j'accompagne. Je leur dis des deux côtés : "C'est possible !". Il peut y avoir matching entre l'offre et la demande finalement. C'est pouràça que dans les Masterclasses, on travaille sur les compétences transférables et sur la faàçon dont on peu les utiliser. Ce sont les fameuses compétences que l'on a pu développerà  l'étranger ou ailleurs.

Pourquoiàça peutêtre utile de faire au moins une Masterclass spéciale retour aux pays aux Antilles pour trouver un emploi aux Antilles ? Qu'est-ce que l'on y apprend ?


Les MasterClasses sont personnalisées

Le s Masterclasses se font en petits groupes de 8. Je suis accompagnée de deux autres spécialistes de s re s sources humaines qui ont fait leur retour au pays aux Antille s. Il y a déjà  leur expertise sur place que je complà¨te avec mon expérience de 12 ans en re s sources humaines . Chaque Masterclass est personnalisée en fonction des participants. J'envoie un questionnaire préalable. Il s expliquent oùils en sont sur leur projet et qu'est ce qu'ils attendent de la Masterclass. Cela permet de connaître leur niveau d'étude et le poste recherché.

Chacun a l'occasion de se projeter

Suiteà  la 1à¨re MasterClass, il y a une participante qui a créé sa société. Une autre participante rentre en Martinique bientôt. Une autre participante passe pas mal d'entretiens. Certains se sont rendus compte que ce n'était pas le moment et qu'ils allaient repousser leur projet dans un an ou deux.  Les candidats peuvent se dire €œje suis prêt€. Puis, j'échange avec eux. Je parle du marché, des besoins des territoires, du mindset, de leur état d'esprit. Ils se projettent et peuvent se dire €œOui c'est le moment. Je passeà  l'action€ ou "Finalement, je vais préparer ma stratégie.".

C'est l'opportunité de se sensibiliser aux spécificités des marchés

Je reviens sur les métiers en ressources humaines aux Antilles. Pour ceux-là , souvent par rapport au tissu économique, on a besoin de RH qui connaissent tout ce qui est relations sociales et avec les syndicats. Avoir la connaissance des relations sociales, ce n'est pas en avoir la compétence. C'est pareil pour la paie. En effet,être RH généraliste en Martinique et en Guadeloupe demande d'avoir cette compétence. La personne peut se dire €œJe vais faire en sorte de me former pour avoir ces compétences et non pas cette connaissance pour préparer mon projet€.  

La création de valeur est abordée

On va parler de création de valeur. Comment identifier ses compétences transférables ? En quoi apporter sa valeur ? L'idée est que les entreprises quelque fois créent un poste sur mesure pour les personnes qui font leur retour aux pays aux Antilles. On n'y pense pas maisàça existe etàça se fait. On parle du marché caché. On évoque l'entretien d'embauche. Comment se positionner ? Quelles sont les chosesà  dire ouà  ne pas dire ? Pourquoi il fautêtre toujours dans l'humilité ? Pourquoi il ne faut pas arriver justement en posture de €œje sais tout sur tout€, €œj'ai une carrià¨re internationale€...

Quels conseils donnes-tuà  ceux qui veulent trouver un emploi aux Antilles et enfin réussirà  faire leur retour au pays aux Antilles ?

Tout dépend. Chacun a son projet. Un projet oùon est seul, en couple ou en famille,àça ne se prépare pas de la même manià¨re. C'est comme un projet oùon est cadre ou non-cadre avec des durées de préavis différentes. Certaines personnes ont déjà  prévenu leur employeur en disant : €œDà¨s que j'ai une opportunité, je m'en vais€ donc ce n'est pas pareil. Certains sont beaucoup plus libres sur la marge de manÅ“uvre. Si une personne veut trouver un emploi aux Antilles pour septembre, je dirais qu'il faut s'y prendre en avril. Le temps de commencerà  chercher, il y aura les vacances d'été. Si les personnes doivent rescolariser leurs enfants, c'est la bonne période. Il y a aussi la fin d'année, il faut débuterà  partir d'octobre, si on veut rentrer en janvier. Il faut suivre tous les sites, les cabinets de recrutement, DOMemploi, l'APEC, Pôle Emploi. Je rappelle qu'il ne faut pas oublier qu'aux Antilles on est sur un territoire avec des TPE (Trà¨s Petites Entreprises) et PME ( Petites ou Moyennes Entreprises) .  Elles n'ont pas toutes les moyens de payer une page LinkedIn avec des slots caràça coà»te cher. Pour les cadres, n 'hésitez pasà  vraiment regarder sur Linkedin, Cadremploi... 

Qu'est-ce-qu'il fautêtre prêtà  accepter pour s'adapter au marché du travail dans le cadre du retour au pays aux Antilles et pour trouver un emploi aux Antilles ?


La question du salaire

Il y a les postes de Responsable de communication digitale, Responsable commercial, responsable RH... Sur ceux-là  on ne perd pas forcément sur le salaire, pour les personnes que j'ai eu en accompagnement. Mais on sait trà¨s bien que le sujet de la rémunération reste toujours tabou.  Par exemple, il y a des personnes qui, pour un bac +2 ou en dernià¨re année de diplôme d'ingénieur, cherchentà  faire leur année d'alternance ou de stage aux Antilles. Cela permet de ressentir le terrain et avoir une offre de pré-embauche pour pouvoir rester. Certains aussi, aprà¨s l'obtention de leurs diplômes, veulent revenir. Ce n'était pas forcément le cas avant. Ils se disent €œOn ne pourra pas me reprocher d'avoir trop d'expérience€. Les jeunes diplômés n'ont pas trop le temps de voir la perte de salaire finalement. Ils rentrent directement sur le marché. Ils ne peuvent pas trop comparer.

Les rencontres en personne

J'ai aussi accompagné beaucoup d'assistantes de direction. Il y en a plein qui ont eu du malà  trouver un emploi aux Antilles en étantà  distance. Mais en étant sur place, elles ont pu trouver d'autres opportunités. Les personnes partent en vacances deux semaines. Je leur dis : "Même si vous avez échangé avec des cabinetsà  distance, n'hésitez pas, avant votre voyage,à  dire que vous serez de passage et de demanderà  discuter". En effet, aux Antilles, on aime bien voir vraiment les gens et les ressentir malgré les entretiens en visioconférence.

Sortir de sa zone de confort

Je conseille aussi de participerà  un maximum d'événements networking qui ne sont pas forcément dans votre spécialité. Les gens attendent d'aller aux événements qui correspondentà  leurs secteurs. Non. Il faut aller dans tous types d'événements. Parce qu'en discutant avec quelqu'un, vous ne savez jamais. Vous pouvez tomber sur des opportunités commeàça. Moi, je le fais. C'est commeàça que j'en ai plein. Il ne faut pas hésiterà  aller dans des écosystà¨mes qui ne sont pas les vôtres.

As-tu déjà  accompagné des personnes qui sont rentrées en vacances puis qui ne sont jamais reparties ? Ou alors qui sont reparties pour déménager aprà¨s avoir trouvé un emploi aux Antilles ?

Oui,àça arrive. Il y a eu beaucoup de personnes qui sont rentrées pendant le confinement par rapport au COVID. Elles travaillaientà  distance avec des horaires dà¨s 3h du matin par exemple. Elles se sont rendues compte que même si elles finissaient de travailler vers 14h00, 15h00, elles avaient une vie aprà¨s. C'est vrai queàça a pas mal fait réfléchir. Beaucoup de personnes se sont dit : €œJe n'ai pas envie de rester enfermé. J'ai envie d'avoir une meilleure vie, d'être moins stressé, de moins me poser de questions€. Même s'il y avait l'actualité des grà¨ves,àça fait partie de l'écosystà¨me et les gens sont prêtsà  rentrer malgré toutàça.  

Et vous ? Prêt·e·sà  trouver un emploi aux Antilles et enfin faire votre retour au pays ?

Partagez votre avis en commentaire !

Revoir le Caribexpat Live Spécial "Retour aux Antilles : quelles stratégies gagnantes ?" https://www.youtube.com/watch?v=uRYtO3AqH2s&t=1083s Plus d'infos sur les intervenants de ce Caribexpat Live :

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page