top of page

Dilà¨ne a réussi son retour au pays en Guadeloupe grce au coaching professionnel

Le retour au pays en Guadeloupe... Dilà¨ne y pensait depuis longtemps.  Ayant grandi en France hexagonale, la jeune Guadeloupéenne a toujours eu le désir de se reconnecter avec sa culture. C'est grce au coaching professionnel de David de Cap Réussites que Dilà¨ne a finalement pu concrétiser son retour au pays. Elle nous parle de son expérience dans notre Caribexpat Live spécial "Réussir son installation aux Antilles-Guyane grce au coaching professionnel".

Quel a été ton parcours avant ton retour au pays en Guadeloupe ?

J'ai commencé par un BAC STG Marketing. J'ai ensuite poursuivi avec un BTS Assistant manager et une licence Management des unités hôtelià¨res pour finir avec un Bachelor en Ressources Humaines. J 'ai travaillé au rectorat de Guadeloupe et dans de grands groupes en France hexagonale tels que le groupe Free et le groupe Casino.

Quel a été le déclic concernant ton retour au pays en Guadeloupe ?

Quand je suis partie en France hexagonale, j'étais trà¨s jeune : j'avais 7 ans. J' ai toujours ressenti ce besoin d'être en Guadeloupe et de connaître ma terre, mes traditions, mes coutumes, ma culture. Toute ma vie, j'ai fait beaucoup d'allers-retours. Je revenais donc régulià¨rement et il m'arrivait même de me lancer des défis et de me dire "Çà a y est ! Je pars trois mois en Guadeloupe !". Mais je n'arrivais pas vraimentà  tenir. J'étais confrontée aux difficultés auxquelles je n'étais pas préparée donc au bout de trois mois je repartais. Mais quand j'étais en France hexagonale, je voulais rentrer... Et quand je revenais en Guadeloupe, je n'étais pas bien et je repartais dans l'hexagone. Au bout d'un moment, le déclic c'était vraiment de me dire que je prends la décision de réussir mon retour au pays en Guadeloupe et de me réapproprier toutàça.    

Comment envisageais-tu ton retour au pays en Guadeloupe avant le coaching ?

J'ai eu beaucoup de peurs. J 'étais vraiment trop dans la comparaison . Au début de l'année 2020, je me suis dit "C'est bon, j'ai démissionné de mon boulot. Je rends mon appartement." J'ai commencé tout ce processus puis on est tombé en pandémie. Finalement, j'ai repris un boulot et je suis restée dans l€™Hexagone. Mais malgré tout, je ne me sentais pas bien. La pandémie a ramené cette envie d'être chez soi, d'être bien, de faire ce qu'on veut€¦ J€™ai remis sur les rails ce projet de retour au pays en Guadeloupe.

Qu€™est-ce que le coaching de préparation au retour au pays en Guadeloupe t'a apporté ?

J'ai laissé tomber mes a priori. J€™avais 7 ans quand je suis arrivée en France. Là , j'ai 31 ans. Le systà¨me de transport n'est pas le même, les prix ne sont pas les mêmes... Avec le coaching de préparation au retour au pays de David, j'ai pu accepter toutàça et voir les choses comme je devais les voir et pas forcément rester dans un rêve oùon prend un billet puisàça y est c'est fait. J'ai accepté que ma décision entraînerait des choix et qu'en arrivant, je seraià  nouveau dépaysée de tout ce que j'ai connu. Je suis un peu triste de le dire mais tout ce que j'ai connu, c€™était la vie en France hexagonale. J'ai gagné en confiance, en estime aussi. J'ai apprisà  accepter tous les sentiments et les émotions que pouvait susciter ce retour. Oui par moment, je serai frustrée, triste, en colà¨re... Mais le coaching m'a beaucoup aidéeà  réduire cette période de tristesse,à  me dire €œOK, c'est triste. Mais il y a forcément une alternative. Ce n€™est pas une fatalité malgré tout.". Ce qui a été trà¨s important pour moi, avec le coaching, c'était de toujours garder le regard posé sur l'objectif et de ne pas me dire : "Oh c'est trop difficile, je repars.".     

Comment tes proches ont-ils été impactés par ton choix de retour au pays en Guadeloupe ? 

Je n'ai pas parlé du coaching tout de suite. J e me suis retrouvée faceà  certaines réactions telles que €œTu nous laisses", "Tu nous quittes", "Tu vas faire quoi en Guadeloupe ?€, etc€¦ Donc j e me suis protégée car je ne voulais pas avoir ces énergies négatives. En avanàçant dans le coaching, j'ai pu réaliser que finalement, il était important pour mon entourage d'exprimer les choses. Avec les méthodes données par David, je discutais avec tout le monde. J'ai expliqué mon choix et ce queàça allait apporterà  notre relation. Quand j'ai parlé de mon objectif,à  ce moment là  c'était beaucoup plus clair pour tout le monde : €œOn espà¨re queàça va bien se passer€, €œOn espà¨re que tes projets vont se réaliser€, "C€™est avec plaisir qu'on viendra en Guadeloupe". Les discours ont changé parce que j'ai changé. Je tiens quand mêmeà  préciser que mes parents m'ont toujours soutenue. Ils ont été les spectateurs de mes envies de retour au pays en Guadeloupe depuis les années lycée.

Comment se passe ton retour au pays en Guadeloupe ?

Je suis encore en phase €œlune de miel€ . Je pense queàça va durer encore longtemps. La manià¨re dont on a pu aborder les choses avec David fait toute la différence. Depuis que je suis arrivée, je me suis retrouvée dans certaines situations difficiles. Je me dis que ce sont des étapes. Quoi qu€™il arrive, je garde mon objectif en tête. Quand je me réveille, je prends toujours les choses du bon côté. Je n'ai pas eu de coups de mou. Revenir sur mon objectif et remettre en place les exercices que l'on a pu faire avec David m'aideà  me surpasser dans les moments compliqués.

Et vous ? Prêtsà  vous lancer et faire votre retour au pays en Guadeloupe ? Partagez votre avis en commentaire !

Revoir le Caribexpat Live Spécial "Réussir son installation aux Antilles-Guyane grce au coaching professionnel" https://www.youtube.com/watch?v=EXOXhWP7u04&t=769s Plus d€™infos sur les intervenants de ce Caribexpat Live :


Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page