top of page

Interview | Marie-George martiniquaiseà  Mayotte

Retrouvez les interviews de membres Caribexpats tous les joursà  12h30 en partenariat avec la radio RCI dans l'émission "Les Antillais dans le Monde". Aujourd'hui Marie-George martiniquaiseà  Mayotte vous parle de son aventure ! Elle travaille dans l'éducation.Contactez-nous pour passerà  l'émission : team caribexpat.com (remplacer par @)

Partie 1 - Interview de Marie-George martiniquaiseà  Mayotte

Bonjour Marie-George, vous vivezà  Mayotte depuis plusieurs années. Pourquoi Mayotte ?

Pourquoi Mayotte ? Parce que le pà¨re de ma fille est de l€™àŽle Maurice et Mayotte se trouve aussi dans l€™océan indienà  côté. Je ne connaissais pas du tout Mayotte. C€™est en discutant avec un collà¨gue qui était d€™origine des Comores et qui m€™a parlé de Mayotte dans des termes assez élogieux. Je me suis dit pourquoi pas tenter l€™aventure mahoraise ! Il m€™a décrit Mayotte comme étant uneîle chaleureuse, agréableà  vivre. Il m€™a parlé aussi de certains côtés négatifs comme les nombreux cambriolages. J€™ai pesé le pour et le contre. Il m€™en a dit beaucoup de bien etàça m€™a donné envie.

Vous arrivez sur place donc en 2011. Est-ce que ce qu€™on vous avait dit ressembleà  la réalité que vous découvrez ?

J€™arriveà  Mayotte le 2 aoà»t 2011 avec mes valises et ma fille qui avait 7 ansà  l€™époque. Je débarque de l€™avion, j€™avais imaginé Mayotte comme les Antilles. J€™ai cette surprise de voir toutes ces personnes avec des vêtements trà¨s colorés, ils venaient accueillir leur famille et ils leur mettaient des colliers de fleurs autour du cou. Je me suis dit que c€™est commeà  Tahiti sauf qu€™ils sont habillés avec des couleurs et des vêtements qui rappellent l€™Afrique. Il y a aussi l€™odeur du jasmin. A Mayotte c€™est la manià¨re d€™accueillir les gens qui arrivent sur l€™île et de dire bienvenue. Mayotte, c€™est un petit bout d€™Afrique sur uneîle et c€™estàça sa particularité. Et aussi tout ce brassage de population parce que Mayotte reàçoit énormément d'expatriés.

En tant qu€™ Antillaiseà  Mayotte , vous vous installez comment ? Comment vous vous adaptez ?

Il y a d€™abord la surprise puis la phase d€™adaptation. Là  je m€™aperàçois que je n€™ai pas de famille ni d€™amis parce que je ne connaissais personneà  Mayotte, j€™arrive avec ma fille. D€™abord c€™est l€™euphorieà  la découverte de l'île. On fait le tour, on découvre les plages, la faune, la flore. Aprà¨s quand toutàça retombe, on s€™aperàçoit qu€™on est assez seul et isolée et trà¨s compliqué surtout les 6 premiers mois. J'ai même eu envie de rentrer en France. Une fois que ces six premiers mois sont passés, j€™ai commencéà  apprendreà  connaître des gens par les collà¨gues qui ont commencéà  m€™emmener dans les mariages, les fêtes culturelles, et qui m€™ont apprisà  connaître leurîle. Mais les six premiers mois c€™était compliqué car je suis arrivéeà  Mayotte pendant les grandes grà¨ves de 2011. La population faisait des revendications trà¨s fortes sur la vie chà¨re. Mayotte est un jeune département depuis mars 2011. Les magasins fermaient, impossible de faire des courses. Je pense que c€™est pouràça que c€™était difficile les premiers mois.

Vous avez parlé de vos collà¨gues Mahorais mais j€™entends aussi qu€™il y a une forte communauté antillaiseà  Mayotte. Vous vous enêtes aussi rapprochée ?

Oui, j€™ai une collà¨gueà  l€™époque qui était de la Guadeloupe. Elle est arrivée en 2011 mais dans un autre contexte. Elle avait des amis, des collà¨gues installés sur l€™île, qui lui avaient donné l€™envie de venir. Et c€™est grceà  elle que j€™ai pu rentrer en contact avec la communauté Antillaiseà  Mayotte. C€™està  ce moment-là  aussi oùj€™ai commencéà  me sentir un peu chez moià  Mayotte.

Partie 2 - Interview de Marie-George martiniquaiseà  Mayotte

Mayotte est une terre musulmane. Commentàçà  se passe au niveau des différentes religions ?

Mayotte est une terre musulmane mais les gens ne vous imposent pas leur religion. Ils la vivent mais il n€™y a pas de fortes revendications comme dans l€™hexagone par exemple. Je suis chrétienne etàça ne les dérange pas. Ils sont musulmans etàça ne me dérange pas. Tout le monde vit sans queàça ne pose de gros problà¨mes.

Vousêtes arrivéà  Mayotte avec votre fille de 7 ans. Vous aviez des préoccupations particulià¨res du fait qu€™elle passerait plusieurs années ici ? Oui, ma fille est autiste. Elle a un handicap assez lourd et elle est reconnueà  plus de 80% handicapé. Quand j€™ai quitté l€™hexagone, mes préoccupations étaient de trouverà  Mayotte des structures qui pourraient l€™accueillir sans poser de problà¨mes. Malheureusementà  Mayotte il n€™y avait pas d€™école spécialisée. Elle a été mise dans une  classe d€™accueil pour enfants qui n€™ont pas un handicap aussi lourd que celui de ma fille. Mais petità  petit, je me rends compte qu€™elle est mieux ici. A Mayotte, le handicap n€™est pas dérangeant. La personne handicapée est reconnue comme étant une personneà  part entià¨re de la communauté. Elle est même choyée et je vois que ma fille évolueà  Mayotte différemment qu€™en France hexagonale. Là -bas elle aurait peut-être eut les apprentissages scolaires de manià¨re plus approfondie. Mais par rapportà  son bienêtre personnel, je pense qu€™elle est mieuxà  Mayotte.

Aujourd€™hui, vos perspectives sont de rester  à  Mayotte ou aller ailleurs ? L€™année dernià¨re j€™ai eu envie de partir donc j€™ai fait une demande de mutation pour un posteà  Nouméa maisàçà  n€™a pas abouti. Et puis petità  petit, je finis par me dire que je me sens bienà  Mayotte. Je suis installée dans ma petite routine et j€™ai de moins en moins envie de partir. Je ne dis pas que l€™envie de reviendra pas mais pour l€™instant, j€™envisage de rester encore quelques années.

Comment expliquez-vous votre envie d€™aller dans des pays que vous ne connaissez pas ? C€™est la découverte. J€™ai toujours eu le goà»t du voyage. Même en France hexagonale il fallait que je parte quelques jours ne serait-ce que dans des pays d€™Europe. J€™en ai visité pas mal. Dans la région, je peux visiter les pays d€™Afrique et d€™Asie. A un moment j€™ai eu envie de partir dans le Pacifique voir d€™autres espaces, d€™autres paysages, découvrir d€™autres cultures et connaître d€™autres personnes. C€™est quelque chose qui est ancré en moi. Pour l€™instant je suis bienà  Mayotte parce qu€™à  chaque vacances scolaires je pars quelques jours en Afrique du Sud ouà  Madagascar, peu importe mais il faut que je parte.

Et la Martinique ? Je dirai que j€™ai de moins en moins envie d€™aller en Martinique. Cela fait deux ans depuis mon dernier voyage en Martinique. Je me suis demandé en fin d€™année scolaire si je partais ou pas et puis je finalement je n€™en avais pas envie. J€™ai envie de découvrir d€™autres endroits avant de retourner en Martinique.

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page