top of page

Portrait | Victoria, une antillaise expatriéeà  Chicago

ETATS-UNIS | Nous partonsà  la rencontre d€™une antillaiseà  Chicago ! Victoria est en PhDà  l€™université de l€™Illinoisà  Chicago. Son rêve : travaillerà  l€™élaboration de médicaments dans un laboratoire pharmaceutique américain. Elle partage son quotidien sur Caribexpat. Retrouvez ses conseils et bons plans en fin d€™interview et rejoignez aussi la communauté pour échanger avec elle si vous avez prévu de vous rendre dans cette ville !

Quel a été ton parcours avant de t€™installerà  Chicago ?

Aprà¨s avoir obtenu mon bac, j€™ai fait une 1à¨re année de classe préparatoire physique/chimie au Lycée de Baimbridge. A 19 ans, j€™ai quitté la Guadeloupe pour réaliser ma 2à¨me année en physique/chimie étoiléeà  Toulouse. J'ai ensuite intégré CPE Lyon, une école d'ingénieur en chimie. Aujourd€™hui je poursuis mon PhD (ou doctorat)à  Chicago oùje vis depuis 2010.

Peux-tu nous parler de l€™Université oùtu étudies et de ton quotidien ?

Je suis étudiante en doctoratà  UIC (University of Illinois at Chicago). C€™est une université d'état située dans le centre-ouest de Chicago. Elle possà¨de un gros pôle de recherche. Une des valeurs fortes de UIC est sa diversité. Elle fait parmi des 5 campus les plus multiculturels du pays avec pour mission d'accueillir des étudiants souvent sous-représentés. Je suis attachée au département de chimie. Mon tempsà  la fac se divise entre mon projet de recherche au laboratoire et les TP/TD, c€™est-à -dire les travaux pratiques et dirigés que je donne. Durant les 2 premià¨res années de PhD, je suivais aussi des cours de chimie organique. C€™est une branche de la chimie dédiée aux moléculesà  base de carbone, d€™azote et d€™oxygà¨ne. C€™est ma spécialité et j€™étudie leur synthà¨se et leurs propriétés. A ma faculté, beaucoup de doctorants assurent les TP/TD de leur matià¨re. Ils surveillent et corrigent également les quiz et examens sous la tutelle d'un professeur.

Qu€™est-ce-qui est le plus frappant pour une antillaiseà  Chicago ?

Je suis tombée sous le charme de cette ville en voyant la skyline avec tous les gratte-ciels tournés vers le lac Michigan ! Chicago est la 3à¨me plus grande ville des Etats-Unis. C€™est une ville vraiment dynamique mais sans le rythme effréné de New-York. C'est aussi une ville étudiante avec des universités un peu partout. Ensuite, le plus gros choc a été l'hiver avec des températures jusqu'à  -20°C !

Comment s€™est passée ton adaptation ?

L'intégration peutêtre longue. Ici chaque communauté a son quartier : Greek town (le quartier grec), Little Italy (le quartier italien), Chinatown (le quartier chinois) ou encore Humbolt Park pour les communautés portoricaines. Il y a aussi des quartiers chauds et des gangs. Le précieux conseil que j'ai reàçu en arrivant ici est de se diriger vers le Nord-Est dans le cas oùon se serait perdu ! Misà  partàçà , le systà¨me de transport d€™ici ainsi qu€™Uber sont vraiment pratiques. Il est vrai que je ne suis pas une grande conductrice. Cela me permet d€™aller aisément oùje veux, même le soir sans avoirà  prendre le volant. Je rapporterai bien cela en Guadeloupe !

Comment tes amis américains peràçoivent-ils les Antilles ?

Pour eux, c'est la grande surprise ! En dehors de Barbade qu€™ils connaissent grceà  Rihanna, la Guadeloupe et les petites antilles ne sont pas du tout connues ici. De plus, une personne noire avec un accent francophone est automatiquement assimilée comme étant d€™origine africaine. Mais ils découvrent la Guadeloupe avec plaisir !

Depuis les 6 ans que tu mà¨nes ta vie d€™ antillaiseà  Chicago, qu€™est-ce-qui te manque le plus ?

C€™est principalement l'esprit de famille des Antilles ainsi que les rencontres et les repas familiaux. J€™avoue que je n€™ai pas rencontré beaucoup d'antillaisà  Chicago pour le moment. En dehors de la Caraibexpat Map qui m€™a permis d€™entrer en contact avec Louis-Adrien qui s€™est aussi géolocaliséà  Chicago, il y a le groupe Facebook "French in Chicago" et la page de l€™Association des Franàçais et Francophonesà  Chicago qui sont de bonnes alternatives pour savoir oùse trouve la communauté franàçaise.

Oùt€™imagines-tu dans quelques années :à  Chicago, en Guadeloupe ou peut-être ailleurs ?

A court terme, je me vois travailler aux Etats-Unis dans une entreprise pharmaceutique et apprendre plus sur la production de médicaments : de la synthà¨se de la molécule activeà  la vente en pharmacie en passant par la production en usine. Pour le moment, il n'y a donc pas vraiment de débouchés aux Antilles dans mon secteur professionnel. Je rentre en Guadeloupe pour me ressourcer maisà  long terme, je ne suis pas contre un retour aux Antilles. Je suis d€™ailleurs de prà¨s le laboratoire Phytobôkaz !

Plus d€™infos : €¢    Se géolocaliser pour rejoindre la communauté Caribexpat €¢    Retrouver d€™autres portraits aux Etats-Unis : Los Angeles, Atlanta, Miami,Rédaction : Doris Nol pour Caribexpat.com

Posts récents

Voir tout

Interview | Yoanne antillaiseà  Portland

Retrouvez les interviews de Caribexpats tous les joursà  12h30 dans "Les Antillais dans le Monde" l'émission de la radio RCI dont Caribexpat.com est partenaire ! Antillaiseà  Portland installée ici de

Коментарі


bottom of page