top of page

Retour au pays en Guadeloupe aprà¨s l'Irlande : l'expérience de Marvin

Le retour au pays en Guadeloupe, pour Marvin, ce n'était pas prévu si rapidement ! Le jeune antillais a été expatriéà  Dublin en Irlande oùil a travaillé pour Google et a aussi été employé chez Disneyland Paris. De retour en Guadeloupe, Marvin a créé son agence de communication digitale. Il nous parle de son parcours dans notre Caribexpat Live spécial "Retour au pays en Guadeloupe : comment faire ?".

Quel a été ton parcours en dehors de la Guadeloupe ?

J€™ai travaillé dans le marketing digitalà  Disneyland Paris puis Google. Mon travail : améliorer la visibilité et le chiffre d'affaires des entreprises en améliorant leur site web et leur présence sur Google. Par exemple, j'ai aidé le parc Disneyland Paris aprà¨s la vague d'attentats de 2016 en trouvant de nouveaux marché. Pour Google, j'ai aidéà  faciliter le processus de rédaction de publicités.

Quel a été le déclic de ton retour au pays en Guadeloupe ?

Çà a a été totalement impromptu. C'est un motif familial impérieux qui m'a fait rentrer en Guadeloupe. J'avais déjà  en tête de revenir vivre en Guadeloupe mais ce n'était pas prévu que ce soit aussi rapide.

Quelle stratégie as-tu mis en place pour organiser ton retour au pays en Guadeloupe ?

J€™étais déjà  rentré en Guadeloupe et j€™ai postulé. Avec le Cercle des ambitieux, je me suis rendu compte que c€™est important d€™avoir un projet clair parce qu€™il faut expliquer de faàçon concrà¨te ceà  quoi vous allezêtre utile dans l€™entreprise. Il faut aussiêtre déterminé et motivé. Il faut se demander si on revient en Guadeloupe juste pour quitter une situation qui ne nous plait pasà  l€™étranger ou si on veut rentrer pour vraiment apporter quelque chose au territoire. Je note que les personnes qui réussissent le mieux leur projet sont celles qui ont les deux motivations : l€™envie de travailler pour leurîle + le fait de savoir qu€™ils ne veulent plusêtre ailleurs. 

Comment as-tu abordé la transition que représente le retour en Guadeloupe ?

La transition a été brutale mais j€™étais heureux de rentrer en Guadeloupe. Je pensaisà  revenir au pays en Guadeloupe depuis longtemps mais je ne me sentais pas prêt. Quand on està  l€™étranger, on ne se rend pas compteà  quel point on a changé. C'est quand on rentre que l'on réaliseà  quel point on est différent. Il faut ré-apprendre les codes. Il fautêtre vraiment motivé pour faire faceà  la transition professionnelle, sociale, culturelle car on ne réalise pasàça avant de rentrer en Guadeloupe quand on està  l€™étranger.

Que faire quand l'employeur vous dit que vousêtes €œsurdiplôm逝 ? 

€œSurdiplôm逝 sous-entend que l'on a plus de diplômes que nécessaire. Les DRH ont deux objections par rapportà àça. Premià¨rement, e st-ce que vousêtes vraiment motivé pour réussir dans ce poste là  par rapportà  vos expériences précédentes ? Deuxià¨mement, le s prétentions salariales risquent d'être au-delà  des capacités de l€™employeur.  Je pense que si l'employeur a réponduà  votre candidature, c€™est déjà  génial car la plupart du temps, il n€™y a pas de retour. Cela veut dire que la personne apprécie votre profil. C€™est important de montrer sa motivation et son attachementà  la Guadeloupe. Les entreprises ont le plus grand malà  garder des profils €œnon locaux€ car ces personnes qui ont un attachement ailleurs, viennent 4à  5 ans et repartent. Hors, l€™échec d€™un recrutement génà¨re des coà»ts en cascade et le recruteur ne veut pas se tromper. Il a besoin d€™être rassuré. Tu peux lui expliquer ton attachement au territoire età  quel point tu veuxêtre proche de ta famille. Il faut introduire le sujet de la rémunération avec délicatesse car c€™est un sujet tabou en Guadeloupe. Passé un certain niveau d€™expertise, on n'a pas envie de retomberà  des niveaux de salaires qu€™on avait en début de carrià¨re.à€ ce moment là , il est possible de faire visualiserà  l€™employeur les gains et les bénéfices qu€™il auraà  vous recruter. Il ne faut pas hésiterà  réfléchir età  structurer votre offre sur mesure par rapport aux besoins de l€™entreprise.

Est-ce qu'il est plus simple de trouver un emploi quand on est déjà  sur place, en Guadeloupe ?

On est plus désirable quand on est en poste ailleurs. , c€™est un risque qui peutêtre compensé par le fait que l€™on aime vraiment le relationnel. Les candidatures par e-mail en Guadeloupe ne rencontrent pas forcément de succà¨s. C€™est bien d€™appeler les gens aprà¨s avoir envoyé une candidature, même siàça fait beaucoup de travail.

Créer son entreprise pour rentrer, est-ce-une solution ? 

Créer son entreprise, ce n€™est pas juste un plan B quand on ne trouve pas d€™emploi. Cela demande une mentalité, une détermination, une humilité, une faàçon de voir les choses. Si vous avez un projet que vous souhaitez mettre en place, que vous sentez que vous n€™êtes pas forcément adaptéà  un emploi salarié parce que vous avez toujours de nouvelles idées que vous voulez mettre en place, que vous ne rentrez pas toujours forcément dans le canva prévu pour vous... C€™està  ce moment là  qu€™il est intéressant de créer son entreprise en anticipation du retour au pays en Guadeloupe.      

Et vous ? Prêtsà  sauter le pas et faire votre retour au pays en Guadeloupe ? Partagez votre avis en commentaire !

Revoir le Caribexpat Live Spécial "Retour au pays en Guadeloupe : comment faire ?" https://www.youtube.com/watch?v=vVC4JwHpxG4&t=2376s Plus d€™infos sur les intervenants de ce Caribexpat Live :

  1. Le Cercle de Ambitieux Rédaction : Candice Hill œ¨

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page