top of page

Retour au pays en Guadeloupe : L'expérience de Laidi

"J€™ai décidé de faire mon retour au pays en Guadeloupe et de rester, donc j'ai aussi fait le choix de faire faceà  ces difficultés". Spécialisée dans le domaine de la culture, Laidi s'est finalement reconvertie dans l€™e-tourismeà  son retour en Guadeloupe. Elle partage son expérience dans notre Caribexpat Live spécial "Retour au pays en Guadeloupe : comment faire ?".

Caribexpat vous aide égalementà  tout planifier pour votre déménagement vers les Antilles franàçaises, la France hexagonale ouà  l€™international grceà  nos experts qui vous accompagnent sur place !

Quel a été ton parcours en dehors de la Guadeloupe ?

J€™ai commencé ma carrià¨re dans le domaine de la culture. J'accompagnais l€™organisation et le développement de festivals et j'étais aussi chargée de médiation culturelle. J€™ai travaillé sur plusieurs spectacles en France hexagonale.

Quel a été le déclic de ton retour au pays en Guadeloupe ?

Je me suis dit que ce que je faisais là -bas dans l'hexagone, je pouvais tout simplement le faire depuis chez moi en Guadeloupe. J€™ai rencontré beaucoup de personnes qui montaient des projets culturels en collaboration avec le pays d€™oùils venaient. Je me suis dit : "je suis guadeloupéenne avant tout, je vais tenter de faire la même chose". 

Quelle stratégie as-tu mis en place pour organiser ton retour au pays en Guadeloupe ?

Aucune stratégie mise en place ! J'avais déjà  l'idée de créer une entreprise dans le secteur culturel. Mais il y avait toujours des barrià¨res, notamment le financement des projets culturels. J'ai contacté mes anciens camarades. C'est vraiment le réseau qui m'a aidé. J'ai travaillé dans le monde associatif avec une amie.Çà a a été grce aux rencontres et aux recommandations. Je suis venue avec l'idée de me faire un réseau et voir commentàçà  allait se passer.

Comment as-tu abordé la transition que représente le retour en Guadeloupe ?

C€™est difficile de faire comprendre aux gens ce que c€™est que la médiation culturelle. J€™ai travaillé sur des évà¨nements phares de Guadeloupe avec des institutions. Mais la culture, c€™est quelque chose qu€™on propose toute l€™année, pas uniquement via des événements. En Guadeloupe quand on parle de culture les gens ont l€™impression que ce n€™est pas important car il y a des problématiques comme celle de l'eau qui sont prioritaires. Alors que la culture c€™est quelque chose d€™important. C€™est ce qui nous permet de vivre ensemble. J€™ai fait le choix de rentrer en Guadeloupe et de rester donc aussi le choix de faire faceà  ces difficultés. 

Comment as-tu fait le choix de la reconversion professionnelle ?

La crise sanitaire était un contexte défavorable. La politique culturelle est en débat en Guadeloupe depuis trà¨s longtemps. Ceux qui développent une activité dans le secteur doivent avoir une activité connexe pour survivre. Il y a beaucoup de potentiel en Guadeloupe mais fédérer quelque chose dans le domaine de la culture,àça devenait de plus en plus compliqué. J'ai décidé que c'était le moment de rester en Guadeloupe, faire autre chose et proposer des projets sous une autre forme. Naturellement, j'ai choisi le tourisme, secteur dans lequel j'avais déjà  travaillé. 2020 a été, pour moi, l'occasion d'acquérir des compétences dans ce domaine-là .

As-tu des conseils pour les personnes qui pensentà  retourner s'installer en Guadeloupe ?

Prenez le temps de bien étudier les entreprises avant de postuler. Essayez de savoir si l'entreprise correspondà  ce que vous recherchez. Un recrutement,àça doitêtre gagnant-gagnant. Prenez le temps de montrerà  l€™entreprise votre intérêtà  la rejoindre. Aprà¨s si vous voyez un intérêt, vous envoyez un CV derrià¨re, parce qu€™une relation s€™est déjà  établie.

Et vous ? Prêtsà  sauter le pas et faire votre retour au pays en Guadeloupe ? Partagez votre avis en commentaire !

Rédaction : Candice Hill œ¨

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page