top of page

Vivreà  Trinidad : quels conseils pour quels profils ?

Cette semaine, vous avez découvert l'interview de Naà¯ka, une guadeloupéenneà  Trinidad, sa 2à¨meîle de cÅ“ur aprà¨s la Guadeloupe, sa région d'origine.

Parmi ses nombreuses casquettes, nous nous sommes concentré sur celle de consultante et nous avons profité pour obtenir ses conseils. De plus, Caribexpat vous trouve un stageà  Trinidad facilement !

guide partir a l etranger caribexpat

Je suis entrepreneur de Martinique et Guadeloupe. Comment investirà  Trinidad & Tobago ?

Pour les entrepreneurs qui souhaitent exporter ou s€™implanterà  Trinidad et Tobago, j€™insiste sur le fait que ce sont deux décisions qui ne s'improvisent pas. Il s€™agit là  d€™une vraie prise de risques. Il faut prospecter le marché, vérifier que son offre répondeà  une demande, rechercher des informations sur les pratiques commerciales locales, les contraintes administratives, la culture d€™entreprise, la protection de l'entreprise et surtout l€™actualité du pays. De nombreux paramà¨tres sontà  prendre en compte avant de se lancer sur le marché trinidadien et nécessite pour moi de faire appelà  un consultant qui connaisse bien les opportunités, les menaces et les différents acteurs économiques, afin d€™aiguiller l€™entrepreneur pasà  pas vers une stratégie de développement adaptéeà  ses besoins. La joint-venture* est une solution intéressante, moins coà»teuse et fiable, si on trouve le bon partenaire sur le territoire cible.

Je suis étudiant et je recherche un stageà  l€™étranger. Comment puis-je tenter ma chanceà  Trinidad & Tobago ?

Pour les jeunesà  la recherche de stage, il est préférable de faire appelà  une assistance sur le territoire Trinidadien. Celle-ci procà¨deraà  l€™ensemble de vos recherches de stageà  Trinidad et de logement, en essayant de répondreà  vos attentes dans la mesure du possible. C€™est aussi un moyen de rassurer vos parents, puisque vousêtes accompagnés tout le long de votre séjour (non, non, non ce n€™est pas du baby-sitting !!!). Certes, c€™est une démarche coà»teuse, mais bien plus fiable que de tenter l€™impossible par vos propres moyens. Votre stageà  l€™étranger est une étape importante, alors mettez toutes les chances de votre cote pour le réussir. Attention aussi aux filous du milieu !

Je recherche une expérienceà  l€™international et/ou un emploi pour vivreà  Trinidad. Quelles sont mes chancesà  Trinidad & Tobago ?

En ce qui concerne l€™emploi, il devient de plus en plus compliqué pour un étranger de pouvoir travaillerà  Trinité et Tobago. En fait, pour canaliser l€™immigration et favoriser la diminution du taux de chômage croissant, les autorités ne délivrent un permis de travail que si la preuve est faite que l€™emploi ne peutêtre exercé par un Trinidadien. La procédure doitêtre engagée par l€™employeur local et dure généralement entre 1à  6 mois, tout dépend de l€™employeur et de l€™urgence de la demande. Etant donné que le marché local offre une vaste panoplie de corps de métier, le recoursà  des compétences étrangà¨res est assez limité. Je vous assure que c€™est un véritable parcours du combattant ! Autrement si vous vous lancez dans une activité bénévole, le « work permit » n€™est pas requis.

Je travaille dans les relations internationales. Quels seraient les domaines de coopération potentiels entre la Guadeloupe, la Martinique et Trinidad & Tobago ?

Je penseà  une coopération beaucoup plus étroite dans des domaines trà¨s ciblés : la santé, avec un transfert de nos savoir-faire respectifs. Cela représenteà  mon humble avis, un moyen d'action concret et opérationnel permettantà  l'ensemble des acteurs d'outiller et d€™acquérir de nouvelles compétences collectives dans ce secteur. L€™éducation permettrait aussi de développer et de renforcer les échanges, la coopération et la mobilité, afin que les systà¨mes d€™éducation et de formation dans le bassin caribéen deviennent une référence de qualité internationale. Les énergies renouvelables avec l€™exploitation du potentiel qu€™elles représentent pour permettre d€™accroître la sécurité énergétique de la région Caraà¯be de manià¨re durable, et de réduire les déchets, cela en optimisant la consommation de nos ressources. Il est vrai que la Caraà¯be a un fort potentiel en énergies renouvelables, qui ne demande qu€™à être exploité un peu plus. On pourrait également mettre en place un réseau régional permettant d€™appréhender les phénomà¨nes naturels, de prévenir les risques, d€™organiser les systà¨mes d€™aides et de secours aux populations affectées. Enfin, il y a tant d€™opportunitésà  saisir dans le domaine culturel ! Nous avons de véritables artistes, créateurs, artisans ; notre région regorge de talents. Il faudrait permettre l€™accés aux circuits internationaux de diffusion, afin de les valoriser et de renforcer nos échanges artistiques et culturels avec d€™autres pays. Je considà¨re que la culture joue un rôle clé dans le développement et devrait susciter un appui plus large.

Retrouvez l'interview de Naà¯ka, guadeloupéenneà  Trinidad et laissez-lui un commentaire pour échanger avec elle.

* Joint-venture : pour pénétrer un marchéà  l'étranger, une entreprise peut préférer s'associer avec un partenaire local plutôt que de créer seule une succursale ou une filiale. Le recoursà  une joint-venture donne une certaine "légitimité nationale"à  l'implantation qui bénéficie alors d'un traitement plus favorable que celui réservé aux étrangers. Le partenaire local permet également de bénéficier d'une meilleure connaissance du marché, des pratiques de l'administration et des concurrents. Voir la définition de l€™APCE €“ Agence pour la création d€™entreprise.Rédaction : Doris Nol

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page